≡ Cours de français; Vocabulaire; Expressions françaises; Dialogues; Applications; Chatter en français; Posez-nous vos questions ici; Mots de la même famille que bois . Matignon, Matinyo : Le nom est lié à un toponyme, vraisemblablement une ville ou un village, composé des deux racines suivantes : FRANKEN = du peuple franc, lieu peuplé par les Francs. Burghgraeve : La ville de Rouen. Actuellement, c'est à Paris qu'on le rencontre le plus. Le nom est en effet très rare, et difficile à analyser. Le nom Villes a le même sens, on le rencontre notamment dans le Lot-et-Garonne et dans le Gard (et les départements voisins).". Le toponyme est mentionné pour la première fois dans une copie du Xe siècle d'un texte de 648 sous la forme monasterio Malmundario. G Ville marchande. Retrouver la définition du mot villeavec le Larousse A lire également la définition du terme villesur le ptidico.com Vu sur artsdeszifs.com Vu sur media-divers.scrapmalin.com entoure le préfixe de ces mots. Il a pu désigner celui qui effectuait du commerce avec l'Orient. Forme francisée Catanèse. Désigne celui qui habitait près de la barrière, ou encore celui qui avait la charge de celle-ci. Sans doute l'équivalent du français Bourgeois : c'est du moins une certitude si le nom est catalan, ce qui est rare (variantes Burgès, Burguès). Le nom est en effet très rare, et difficile à analyser. Degand : Définition famille dans le dictionnaire de définitions Reverso, synonymes, voir aussi 'grande famille',famille de mots',bijoux de famille',des familles', expressions, conjugaison, exemples Il peut s'agir parfois aussi d'un toponyme avec le sens de lieu clôturé. Variantes : Clavié (31, 47, 40), Clavé (40, 64, 31). On trouve en Allemagne plusieurs communes portant ce nom (Frankenhausen ou Bad Frankenhausen), dont la personne nommée Frankenhauser pourrait être originaire. râleur. Autrement dit une forteresse nouvellement construite. • vue – entrevoir – vision – visuel – apercevoir – invisible – revoir – viser – prévoyant C’est la famille du mot voir. Pour l'instant, je n'ai pas de réponse, sinon bien sûr la ville de Nîmes, mais ça fait un peu loin ! Une bonne partie des gens à qui on a donné ce surnom étaient sans doute originaires de la ville d'Ille-sur-Tet. Désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom, sans doute la petite ville de Brioude, dans la Haute-Loire. Iribarren : Il est formé avec les racines iri (= village, ville) et berri (= neuf, nouveau), et signifie donc le nouveau village, la ville neuve (par opposition à Irissary : le village ancien). Il s'agit tout simplement d'une déformation des noms Ville, Vila, signifiant la ville, avec transformation du V en B, ce qui est très fréquent en Roussillon, et encore plus en Fenouillèdes. On pourrait le rapprocher de l'ancien français corsin, corcin, mot qui pouvait avoir plusieurs acceptions : soit il désignait un coursier, soit un prêteur d'argent, un usurier. Malmedy : Ville maritime. C'est hélas tout ce dont je suis sûr. Les Romains organisaient des jeux floraux, fêtes célébrées en l'honneur de Flore, déesse des fleurs, des jardins, du printemps.. En souvenir de ces jeux plusieurs poètes fondèrent au Moyen Age (1323) une institution qui devint plus tard 'l'Académie des Jeux Floraux'. Sens du toponyme : dérivé de Belenos, nom d'un dieu gaulois. Un nom italien à rapprocher du français caravane. Autres formes : Brandebourger, Brandenbourg, Brandenbourger, Brandenburg, Brandenburger. Il y désigne celui qui est originaire de la ville de Brescia. Le sens de ce toponyme demeure mystérieux : on a proposé le préfixe bi-, suivi du germanique -thun (= ferme, enclos, puis groupe d'habitations, cf l'anglais town), ou encore l'ancien français betun (= terre boueuse). Aloujes : B Sens du toponyme : le latin villa Vimaranis = domaine de Vimara, nom de personne d'origine germanique à rapprocher de Guimard (voir ce nom). P Heilporn : Etymologie : le gaulois latinisé Brigantione (= hauteur, éminence). Albalat : Que faut-il !Ou faux l"île. Fichiers en cache localement Bonjour Savez-vous un exemple d'un fichiers en cache localement sous Android? Cabourg : RESOLU. Marano, Marani : Famille du mot ami Ami : Définition simple et facile du dictionnair . La maîtresse a demandé aux enfants de l'école de faire un herbier de la de leur village. Ville. « Un espace de terre plat et cultivé est un champ ; ce qui tient aux champs est dit champêtre, etc. 8) Toilette, tenue de ville, Toilette, tenue pour sortir le jour, par opposition à Toilette, tenue du soir, de soirée. En effet, en occitan et en catalan, le barri est un lieu habité situé en dehors de la, Nom porté dans les Ardennes (Fumay). Il existe une ville de ce nom en Bretagne (22), mais plusieurs lieux-dits français s'appellent aussi (le) Matignon (09, 16, 61, 64). Nom flamand correspondant à l'allemand Burggraf, qui a donné en français burgrave : celui qui dirige une forteresse, qui commande une ville. V Frankenhauser : Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Cabourg : outre la ville côtière du Calvados, il existe au moins un hameau dans l'Eure (commune de Saint-Georges-du-Vièvre). Le toponyme est très répandu dans toute la France, aussi bien sous cette forme que sous la variante Longeville (également portée comme nom de famille dans le Limousin). T Il existe plusieurs communes appelées Saint-Auban (04, 06, 26). Equivalent en langue d'oïl de l'occitan Capdeville. Désigne celui qui habite la partie basse de la. X (source : E. Nègre). C Capdevila, Capdeville, Capdevielle : Diminutifs : Bironeau (35), Bironnaud (87), Bironneau (85). Il existe aussi des mots composés. Variante de Francville, Francheville, Franqueville, nom de localité désignant une ville franche (exempte de certaines taxes et redevances). Étymologie. antonymes du mot Plusieurs hameaux portent ce nom, depuis l'Aisne jusqu'en Belgique. On trouve la variante Iribarne avec le même sens. On évoque parfois aussi celui qui chantait l'office des laudes, mais je n'y crois guère. A Les mots de la famille de terre sont obtenus à partir du radical 'terr' à l'aide de suffixes et de préfixes. Il est allé faire un tour de ville, un tour en ville. Diminutif de guardia, qui désigne au départ un poste de garde (germanique wardja), puis une tour de guet au sommet d'une colline, et qui a pu aussi désigner une borne ou un pâturage réservé. Il désigne celui qui habite près de la fontaine ("font") de la, Le nom est souvent lié à la forêt, et peut être compris de deux façons : soit celui qui habite dans la forêt (ou près de celle-ci), soit celui qui travaille dans la forêt, par exemple un garde-forestier. Le patronyme étant fréquent dans la Marne, il est possible qu'une ancienne localité porte le même nom dans cette région. Autrement dit une forteresse nouvellement construite. Donc le village situé sur une hauteur, ou encore la partie haute de la ville. On rencontre également la forme masculine Alzir en Bretagne (29). C'est une variante de Briançon, un toponyme qui n'est pas inconnu dans cette région : à noter le manoir de Briançon à Criel-sur-Mer (76), et le hameau du même nom à Saint-Crépin-aux-Bois (60). Il renvoie à la ville d'Alzira, dans la province de Valence, et à un saint qui s'y serait illustré : Ahmed, fils d'un émir de la province, avait embrassé la foi chrétienne au XIIe siècle, prenant Bernard comme nom de baptême. Il semble s'agir du cas-sujet de Bavon, nom de baptême popularisé par saint Bavon, à qui est dédiée la cathédrale de Gand : seigneur dans le pays de Liège, il mena longtemps une vie dissolue. Eventuellement aussi le fils de celui qui s'appelle (l') Aquila, qui peut avoir le même sens ou être un surnom donné à celui qui ressemble à un aigle (pour son regard, son intelligence ou son nez, par exemple). Nom catalan qui désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom (notamment une ville de la plaine de Barcelone). Il pourrait désigner l'utilisateur d'une herse (outil agricole), éventuellement celui qui gardait la porte de la ville ou du village (et montait ou baissait la herse). Patronyme surtout porté dans le Nord et dans l'Est, correspondant au nom de baptême Adrien (latin Adrianus, Hadrianus, sans doute formé à partir de la ville d'Hadria en Vénétie). C'est en Picardie et en Normandie que le patronyme est le plus fréquent. Nom rencontré en Alsace-Lorraine. Soit un nom de personne germanique, Leudocharius, documenté en 833 sous la forme Leutharius. Sens du toponyme : champ de lin. Billes, Bille, Bile, Biles : 2- camping - camp - camper – compagnon : l’intrus est . Cependant, il faut envisager d'autres hypothèses, par exemple des déformations de Bougis, Bougy, qui sont des toponymes. CASTRONOVO est l'équivalent italien (on peut éventuellement le trouver en Corse) du français Châteauneuf. 2) La Ville éternelle se dit de la Ville de Rome. Sens du toponyme : la forteresse, la ville (burg) construite sur une terre en friche ou marécageuse (germanique brand = bruyère, sans doute mêlé au slave brenna = marécage). Etymologie incertaine. Exemples de phrases . souligne en rouge ceux qui servent à « fabriquer » des contraires. Le toponyme, très ancien (la ville a été fondée vers 729 avant notre ère), viendrait du grec Katanê, de sens incertain (racloir à fromage selon Plutarque !). Guérémy, Guérémie : Trois commune portent ce nom (17, 24, 64), sans compter une soixantaine de lieux-dits. Désigne celui qui est originaire d'Issel. 4 Ville maritime. Peut-être celui qui garde la barrière de la ville ou du village, ou bien tout simplement celui qui habite près d'un arbre. Merci de prendre connaissance de cette note de blog qui explique les fondements du modèle de Geneanet. Porté dans diverses régions (surtout 44, 18, 42), correspond à un métier ou plutôt une fonction : celui qui était chargé de porter les clés (d'une ville, d'un monastère etc...), un portier. Introduit en Europe au moyen âge, le mot vient du persan kârwân (= file de chameaux, troupe de voyageurs). C'est pourquoi je pencherais pour un surnom formé sur alutja, aluja (= calamar). Peut-être celui qui garde la barrière de la, Variante de Beaune, désignant celui qui est originaire de Beaune, nom porté par plusieurs communes, la plus célèbre étant bien sûr la, Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Beau, Nom espagnol désignant celui qui est originaire d'une localité ainsi appelée. Voici une liste de phrases. ", Longueville : Android. Tu cherche une famille. Une autre solution consiste à y voir celui qui est originaire de l'Essert-la-Pierre, hameau à Saint-Jean-d'Aulps, ce qui suppose une métathèse et un phénomène d'attraction du mot "herse". La ville et ses faubourgs. Evidemment, il ne reste plus qu'à savoir si c'est Guérémy qui s'est transformé accidentellement en Guérigny, ou bien si c'est l'inverse. C'est dans le Loiret et le Calvados que le nom est le plus répandu. Nom porté en Haute-Saône, en particulier à Corravillers et plus généralement dans la vallée du Breuchin. Si vous voulez pouvoir utiliser normalement le site, merci de vouloir réactiver Javascript dans les options de votre navigateur. Bourg : Une autre hypothèse est cependant à envisager : celui qui avait la charge de garder les portes de la, Rencontré en Franche-Comté, le nom pourrait désigner celui qui est originaire de la commune de Velle-le-Châtel (Haute-Saône), mais plus généralement celui qui vient d'une localité nommée Veille (=, Le nom vient d'Afrique du Nord, où il était essentiellement porté par des juifs. Originaire de la ville portant ce nom. Mot introduit en botanique par Magnol, et aujourd'hui généralement adopté non-seulement dans la botanique mais aussi dans la zoologie pour désigner des groupes de genres liés par des caractères communs. Il désigne celui qui habite près de la fontaine ("font") de la ville. Une ville d'Allemagne porte ce nom (Rheinland-Pfalz). On trouve dans le même pays les formes Halborn, Heilpern. Au moins dans la commune du Val-d'Ajol, le nom, prononcé Géromé, a sans doute désigné celui qui était originaire de Gérardmer. Sens du toponyme : soit la bonne ville, nom donné fréquemment à des villes nouvelles médiévales, soit, en Normandie notamment, le domaine de Borno (nom de personne d'origine scandinave). Il aurait été martyrisé à Alzira en 1180, en compagnie de ses deux soeurs (fête le 21 août). French: Famille du mot - fleur. Beyle : Sans doute celui qui est originaire de Nime, mais que représente Nime ? Originaire de Cologne. Il est très répandu en Lombardie et en Emilie-Romagne. Herbemont : Variantes : Degandt, Degant, Degent. a été donné à la mairie à la condition d'y construire une maison de la culture. I C'est en Normandie que le nom est le plus répandu (27, 76). Tout ce que tu peux rapporte au gène. Gérome, Gérôme : Le nom est surtout porté en Dordogne, mais aussi dans la Drôme et en Saône-et-Loire, on le rencontre également en Belgique. Pour l'instant, je n'ai pas de réponse, sinon bien sûr la, Le nom est surtout fréquent dans l'Ouest (49, 27, 76), mais on le trouve aussi dans la Marne. Signification du toponyme : vient de l'arabe 'al-jazîra (= l'île). ville \vil\ féminin. Debar : La ville et ses faubourgs. La base a changé. Désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom, en France ou en Belgique, mais apparemment il n'y en a aucune. 4- sauce - saut - sauter - sautiller: l’intrus est . Nom porté presque uniquement à Collioure, depuis de nombreuses générations. Dans tous les cas, même si le cheminement n'a pas été forcément le même, le toponyme correspond à un terme préroman signifiant hauteur, colline escarpée.". En Haute-Savoie, la plupart des familles portant ce nom proviennent du village de Saint-Jean-d'Aulps, près de Morzine. Autres formes : Brandebourger, Brandenbourg, Brandenbourger, Brandenburg, Brandenburger. compagnon. J’aime le mode de vie de cette communauté. Désignait la maison située près d'une porte de la ville (autrefois fortifiée). Aussi, il s'agit sans doute de personnes originaires de la ville de Bourges. être en ville, N'être pas actuellement chez soi. Variantes allemandes, portées aussi en Alsace : Halperin, Halbronn, Heilbronn. On considère généralement qu'il désigne celui qui habite "al balat", c'est-à-dire près du fossé (occitan valat) entourant une ville fortifiée. Famille du mot 'terre' Le mot 'terre' vient du latin 'terra'. Les mots d’une même famille ont une base identique ou presque identique. Desportes : Nom italien pour lequel on a émis plusieurs hypothèses. Il possède une maison de ville et une maison des champs. Le nom de famille est en effet mentionné à Provins (77) sous la forme Galemiche vers 1300 : en 1296-97 un certain Gile l'Enfant est tuteur des enfants de Robert Galemiche, et un nommé Thibaut Galemiche semble jouer un rôle important dans la ville, où on trouve au XVIIe siècle un lieu-dit appelé tantôt Gallemiche, tantôt Galmiche (sources : Véronique Terrasse, "Provins, une commune du comté de Champagne et de Brie", p. 267, et requête de Louis Bruant des Carrières contre madame Colbert, 1684). Merci d'avance. Désigne le plus souvent celui qui est originaire d'une localité appelée Biron. C'est une variante du bas-allemand Dohr(er), qui correspond à l'allemand Tor (= porte). Cet enfant a été placé dans un centre car il a des problèmes de famille. On dit aussi : Déjeuner, dîner en ville, Déjeuner, dîner dans une maison où l'on est invité. Ils vivent d’une manière familiale. A noter que le patronyme Guérigny existe bel et bien, et qu'on le rencontrait autrefois dans le même secteur géographique. Cochez la bonne réponse. Le nom est surtout porté dans le Maine-et-Loire. (source : E. C'est dans la Nièvre que le nom est le plus fréquent, il s'est également développé dans le Loiret et l'Yonne. Il s'agit d'un nom de personne d'origine latine (participe présent du verbe gaudere = se réjouir), popularisé par un saint qui aurait été martyrisé à Toulouse en 475. Nom caractéristique des Pyrénées-Orientales, où on le rencontre à Mosset depuis plusieurs siècles. C'est bien sûr une importante, Nom porté en Haute-Savoie et en Franche-Comté. A noter qu'une rivière de Normandie s'appelle la Béthune. C'est d'ailleurs dans ce secteur géographique que le patronyme est le plus répandu. Bève, Beve : C'est aussi le titre d'une pièce de Voltaire. Attention ! Fait partie de noms catalans pour lesquels on a envisagé toutes les hypothèses possibles, même les plus absurdes. On peut souligner que le toponyme Gérardmer a lui-même connu pas mal d'avatars : Geramer (1285) puis, au fil des siècles, Giramoix, Giralmeiz, Giralmeix, Giralmer, Giraulmey, Girardmer, Jerosmé, etc. Ville démantelée. Android. Autre possibilité, le mot "cotteret", mesure pour les liquides.". Variantes : Gauzens, Gauzin, Gauzins (46). Bougie : Également écrit Géromme, le nom est porté en Lorraine, notamment dans les Vosges. 4) Le corps de ville ou simplement La ville se disait du Corps des officiers municipaux. Soit, et l'hypothèse me séduit assez, une fonction ancienne, celle du lleuder, chargé de percevoir le droit de leudes sur les marchandises entrant dans la ville. ". Que se soit débile,ou de bille. Peut-être s'agit-il d'une variante de Harmignies, Désigne celui qui est originaire d'une localité allemande, sans doute la, Porté notamment dans les Ardennes, ce nom assez rare désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Herbemont. Deux possibilités : soit celui qui est originaire de la, Nom rencontré en Alsace-Lorraine. Guimaraes, Guimaras : Ne t"en fait pas de maux. Il s'agit tout simplement d'une déformation des noms, Désigne le plus souvent celui qui est originaire d'une localité appelée Biron. Dassonville : Brioude, Brioudes : Le toponyme est trop répandu pour qu'on puisse arriver à une localisation précise. U Une forme typique du Nord pour désigner celui qui habitait près de la porte (de la ville). C'est dans la Marne que ce nom est le plus fréquent. Il semble s'agir du cas-sujet de Bavon, nom de baptême popularisé par saint Bavon, à qui est dédiée la cathédrale de Gand : seigneur dans le pays de Liège, il mena longtemps une vie dissolue. Ville ouverte. Exercice de français "Famille du mot terre" créé par eos17 avec le générateur de tests - créez votre propre test ! Variantes : Burggraeve, Burghgrave (59, 62). On le rencontre également dans d'autres régions, notamment dans le Tarn et la Corrèze (variante "de Bar"). A noter cependant que les formes voisines Brocquevieille, Brocquevielle, Brocqueville, Brocvieille, Brocvielle se rencontrent pour leur part en Artois et en Picardie, et semblent formées sur le nom de personne germanique Brucco. La ville haute et la ville basse. Les principales définitions du mot Ville : Cardoner : Nom porté en Alsace-Lorraine, où l'on trouve aussi la forme Baumer. Formes italiennes : Forestiere, Forestieri, Forestiero. Désigne celui qui est originaire d'Assonville, un toponyme dont la forme primitive est Assonleville (= en haut de la ville, au-dessus de la ville). Variantes : Adriaens (s flamand de filiation), Adriant. Il est ensuite passé en Afrique du Nord, notamment au Maroc ou en Tunisie, porté par des juifs espagnols originaires d'Espagne et d'Italie du Sud. Se retourne et vrille. Geneanet utilise des cookies à des fins de personnalisation de contenu dans ses différents services. C'est ce dernier sens qui retient mon attention, car il s'agit apparemment d'un terme méridional, dont la forme la plus courante était caorsin (étymologie : sans doute la ville de Cahors, ou encore Caorsa en Italie). Le prénom a été donné par Zola à l'un des personnages de Germinal. Au départ, on a sans aucun doute un toponyme, qui pourrait venir du latin insula (=île), mais sans doute avec le sens de îlot d'habitation, qui existait déjà en latin. Fichiers. Nom porté en Normandie et en Picardie (76, 80). Le sens du toponyme est incertain. Total des naissances pour le patronyme VILLE : 1891 - 1915 : 725 1916 - 1940 : 837 1941 - 1965 : 1 006 1966 - 1990 : 895 La barrière est en effet un élément essentiel de la vie économique médiévale, puisque c'est là que sont perçus les droits sur les marchandises entrant et sortant de la, Nom surtout porté dans le Gard et en Limousin. Nom donné à celui qui est originaire de la ville de Béthune (62). Originaire de la petite ville de Cardona, en Catalogne du Sud. Nom rare porté dans le département du Nord, un peu plus fréquent en Belgique. Description du problème : Signaler le problème Imprimer Français - Réviser une leçon ... Il appartient à une autre famille de mots, celle de ventriloque ou ventral, par exemple. Dans une ville comme Collioure, ça tombe plutôt bien ! A mon avis, le rapprochement avec la bille (morceau de tronc d'arbre) est le plus souvent à exclure, sauf dans les régions non méridionales. Nom basque d'origine toponymique. – viabilité (1), du français viable, « qui peut vivre » (la viabilité d’une entreprise), est bien de la famille. Désigne celui qui habite la partie basse de la ville, ou encore un village encaissé. Il s'est en effet écrit à diverses reprises Gerardmeix, Giraumeix, Giraumey, Géromey, Giromé, Girarmé, Géromez, etc. C'est une variante de Briançon, un toponyme qui n'est pas inconnu dans cette région : à noter le manoir de Briançon à Criel-sur-Mer (76), et le hameau du même nom à Saint-Crépin-aux-Bois (60). On rencontre le nom de famille notamment en Moselle, et il pourrait dans ce cas s'agir de la commune de Brandenbourg, au Luxembourg. Un nom que l'on trouve surtout en Salanque (P-O). Irigoyen : VILLE est un mot de 5 lettres synonyme de agglomération, agrégation, cité, coin, collective, commune, contrée, conurbation, convoqué, emplacement, endroit, état, lieu, localité, mentionné, métropole, nation, ordinaire, parage, patrie, république, secteur, site, voisinage, zone. C'est ce dernier sens qui retient mon attention, car il s'agit apparemment d'un terme méridional, dont la forme la plus courante était caorsin (étymologie : sans doute la, Le nom vient d'Espagne, où il était au Moyen Âge le plus souvent porté par des Juifs (1384 : Astruc Corcos à Saragosse). 2. Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Longueville. Martorell : Trouve deux mots de la famille du mot « loup » qui correspondent à ces deux définitions. On trouve dans la Somme les variantes Cabour, Cabourt. Variantes : Delherce, Delerse.". Friburger : C'est une variante de Ducoffre (rencontré dans le Nord et en Belgique), désignant peut-être celui qui avait la responsabilité du coffre contenant les principaux documents d'une, Le nom désigne celui qui habite près du fossé entourant une, Le nom est surtout porté dans le Sud-Ouest (32, 33, 64). Château De Vendeuvre-sur-barse, Champagne Vins Et Spiritueux, Si Je Mourais La-bas, Legging Adidas Taille Haute, Four Chez Carrefour, Affreux Jojo Mots Fléchés, " /> ≡ Cours de français; Vocabulaire; Expressions françaises; Dialogues; Applications; Chatter en français; Posez-nous vos questions ici; Mots de la même famille que bois . Matignon, Matinyo : Le nom est lié à un toponyme, vraisemblablement une ville ou un village, composé des deux racines suivantes : FRANKEN = du peuple franc, lieu peuplé par les Francs. Burghgraeve : La ville de Rouen. Actuellement, c'est à Paris qu'on le rencontre le plus. Le nom est en effet très rare, et difficile à analyser. Le nom Villes a le même sens, on le rencontre notamment dans le Lot-et-Garonne et dans le Gard (et les départements voisins).". Le toponyme est mentionné pour la première fois dans une copie du Xe siècle d'un texte de 648 sous la forme monasterio Malmundario. G Ville marchande. Retrouver la définition du mot villeavec le Larousse A lire également la définition du terme villesur le ptidico.com Vu sur artsdeszifs.com Vu sur media-divers.scrapmalin.com entoure le préfixe de ces mots. Il a pu désigner celui qui effectuait du commerce avec l'Orient. Forme francisée Catanèse. Désigne celui qui habitait près de la barrière, ou encore celui qui avait la charge de celle-ci. Sans doute l'équivalent du français Bourgeois : c'est du moins une certitude si le nom est catalan, ce qui est rare (variantes Burgès, Burguès). Le nom est en effet très rare, et difficile à analyser. Degand : Définition famille dans le dictionnaire de définitions Reverso, synonymes, voir aussi 'grande famille',famille de mots',bijoux de famille',des familles', expressions, conjugaison, exemples Il peut s'agir parfois aussi d'un toponyme avec le sens de lieu clôturé. Variantes : Clavié (31, 47, 40), Clavé (40, 64, 31). On trouve en Allemagne plusieurs communes portant ce nom (Frankenhausen ou Bad Frankenhausen), dont la personne nommée Frankenhauser pourrait être originaire. râleur. Autrement dit une forteresse nouvellement construite. • vue – entrevoir – vision – visuel – apercevoir – invisible – revoir – viser – prévoyant C’est la famille du mot voir. Pour l'instant, je n'ai pas de réponse, sinon bien sûr la ville de Nîmes, mais ça fait un peu loin ! Une bonne partie des gens à qui on a donné ce surnom étaient sans doute originaires de la ville d'Ille-sur-Tet. Désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom, sans doute la petite ville de Brioude, dans la Haute-Loire. Iribarren : Il est formé avec les racines iri (= village, ville) et berri (= neuf, nouveau), et signifie donc le nouveau village, la ville neuve (par opposition à Irissary : le village ancien). Il s'agit tout simplement d'une déformation des noms Ville, Vila, signifiant la ville, avec transformation du V en B, ce qui est très fréquent en Roussillon, et encore plus en Fenouillèdes. On pourrait le rapprocher de l'ancien français corsin, corcin, mot qui pouvait avoir plusieurs acceptions : soit il désignait un coursier, soit un prêteur d'argent, un usurier. Malmedy : Ville maritime. C'est hélas tout ce dont je suis sûr. Les Romains organisaient des jeux floraux, fêtes célébrées en l'honneur de Flore, déesse des fleurs, des jardins, du printemps.. En souvenir de ces jeux plusieurs poètes fondèrent au Moyen Age (1323) une institution qui devint plus tard 'l'Académie des Jeux Floraux'. Sens du toponyme : dérivé de Belenos, nom d'un dieu gaulois. Un nom italien à rapprocher du français caravane. Autres formes : Brandebourger, Brandenbourg, Brandenbourger, Brandenburg, Brandenburger. Il y désigne celui qui est originaire de la ville de Brescia. Le sens de ce toponyme demeure mystérieux : on a proposé le préfixe bi-, suivi du germanique -thun (= ferme, enclos, puis groupe d'habitations, cf l'anglais town), ou encore l'ancien français betun (= terre boueuse). Aloujes : B Sens du toponyme : le latin villa Vimaranis = domaine de Vimara, nom de personne d'origine germanique à rapprocher de Guimard (voir ce nom). P Heilporn : Etymologie : le gaulois latinisé Brigantione (= hauteur, éminence). Albalat : Que faut-il !Ou faux l"île. Fichiers en cache localement Bonjour Savez-vous un exemple d'un fichiers en cache localement sous Android? Cabourg : RESOLU. Marano, Marani : Famille du mot ami Ami : Définition simple et facile du dictionnair . La maîtresse a demandé aux enfants de l'école de faire un herbier de la de leur village. Ville. « Un espace de terre plat et cultivé est un champ ; ce qui tient aux champs est dit champêtre, etc. 8) Toilette, tenue de ville, Toilette, tenue pour sortir le jour, par opposition à Toilette, tenue du soir, de soirée. En effet, en occitan et en catalan, le barri est un lieu habité situé en dehors de la, Nom porté dans les Ardennes (Fumay). Il existe une ville de ce nom en Bretagne (22), mais plusieurs lieux-dits français s'appellent aussi (le) Matignon (09, 16, 61, 64). Nom flamand correspondant à l'allemand Burggraf, qui a donné en français burgrave : celui qui dirige une forteresse, qui commande une ville. V Frankenhauser : Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Cabourg : outre la ville côtière du Calvados, il existe au moins un hameau dans l'Eure (commune de Saint-Georges-du-Vièvre). Le toponyme est très répandu dans toute la France, aussi bien sous cette forme que sous la variante Longeville (également portée comme nom de famille dans le Limousin). T Il existe plusieurs communes appelées Saint-Auban (04, 06, 26). Equivalent en langue d'oïl de l'occitan Capdeville. Désigne celui qui habite la partie basse de la. X (source : E. Nègre). C Capdevila, Capdeville, Capdevielle : Diminutifs : Bironeau (35), Bironnaud (87), Bironneau (85). Il existe aussi des mots composés. Variante de Francville, Francheville, Franqueville, nom de localité désignant une ville franche (exempte de certaines taxes et redevances). Étymologie. antonymes du mot Plusieurs hameaux portent ce nom, depuis l'Aisne jusqu'en Belgique. On trouve la variante Iribarne avec le même sens. On évoque parfois aussi celui qui chantait l'office des laudes, mais je n'y crois guère. A Les mots de la famille de terre sont obtenus à partir du radical 'terr' à l'aide de suffixes et de préfixes. Il est allé faire un tour de ville, un tour en ville. Diminutif de guardia, qui désigne au départ un poste de garde (germanique wardja), puis une tour de guet au sommet d'une colline, et qui a pu aussi désigner une borne ou un pâturage réservé. Il désigne celui qui habite près de la fontaine ("font") de la, Le nom est souvent lié à la forêt, et peut être compris de deux façons : soit celui qui habite dans la forêt (ou près de celle-ci), soit celui qui travaille dans la forêt, par exemple un garde-forestier. Le patronyme étant fréquent dans la Marne, il est possible qu'une ancienne localité porte le même nom dans cette région. Autrement dit une forteresse nouvellement construite. Donc le village situé sur une hauteur, ou encore la partie haute de la ville. On rencontre également la forme masculine Alzir en Bretagne (29). C'est une variante de Briançon, un toponyme qui n'est pas inconnu dans cette région : à noter le manoir de Briançon à Criel-sur-Mer (76), et le hameau du même nom à Saint-Crépin-aux-Bois (60). Il renvoie à la ville d'Alzira, dans la province de Valence, et à un saint qui s'y serait illustré : Ahmed, fils d'un émir de la province, avait embrassé la foi chrétienne au XIIe siècle, prenant Bernard comme nom de baptême. Il semble s'agir du cas-sujet de Bavon, nom de baptême popularisé par saint Bavon, à qui est dédiée la cathédrale de Gand : seigneur dans le pays de Liège, il mena longtemps une vie dissolue. Eventuellement aussi le fils de celui qui s'appelle (l') Aquila, qui peut avoir le même sens ou être un surnom donné à celui qui ressemble à un aigle (pour son regard, son intelligence ou son nez, par exemple). Nom catalan qui désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom (notamment une ville de la plaine de Barcelone). Il pourrait désigner l'utilisateur d'une herse (outil agricole), éventuellement celui qui gardait la porte de la ville ou du village (et montait ou baissait la herse). Patronyme surtout porté dans le Nord et dans l'Est, correspondant au nom de baptême Adrien (latin Adrianus, Hadrianus, sans doute formé à partir de la ville d'Hadria en Vénétie). C'est en Picardie et en Normandie que le patronyme est le plus fréquent. Nom rencontré en Alsace-Lorraine. Soit un nom de personne germanique, Leudocharius, documenté en 833 sous la forme Leutharius. Sens du toponyme : champ de lin. Billes, Bille, Bile, Biles : 2- camping - camp - camper – compagnon : l’intrus est . Cependant, il faut envisager d'autres hypothèses, par exemple des déformations de Bougis, Bougy, qui sont des toponymes. CASTRONOVO est l'équivalent italien (on peut éventuellement le trouver en Corse) du français Châteauneuf. 2) La Ville éternelle se dit de la Ville de Rome. Sens du toponyme : la forteresse, la ville (burg) construite sur une terre en friche ou marécageuse (germanique brand = bruyère, sans doute mêlé au slave brenna = marécage). Etymologie incertaine. Exemples de phrases . souligne en rouge ceux qui servent à « fabriquer » des contraires. Le toponyme, très ancien (la ville a été fondée vers 729 avant notre ère), viendrait du grec Katanê, de sens incertain (racloir à fromage selon Plutarque !). Guérémy, Guérémie : Trois commune portent ce nom (17, 24, 64), sans compter une soixantaine de lieux-dits. Désigne celui qui est originaire d'Issel. 4 Ville maritime. Peut-être celui qui garde la barrière de la ville ou du village, ou bien tout simplement celui qui habite près d'un arbre. Merci de prendre connaissance de cette note de blog qui explique les fondements du modèle de Geneanet. Porté dans diverses régions (surtout 44, 18, 42), correspond à un métier ou plutôt une fonction : celui qui était chargé de porter les clés (d'une ville, d'un monastère etc...), un portier. Introduit en Europe au moyen âge, le mot vient du persan kârwân (= file de chameaux, troupe de voyageurs). C'est pourquoi je pencherais pour un surnom formé sur alutja, aluja (= calamar). Peut-être celui qui garde la barrière de la, Variante de Beaune, désignant celui qui est originaire de Beaune, nom porté par plusieurs communes, la plus célèbre étant bien sûr la, Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Beau, Nom espagnol désignant celui qui est originaire d'une localité ainsi appelée. Voici une liste de phrases. ", Longueville : Android. Tu cherche une famille. Une autre solution consiste à y voir celui qui est originaire de l'Essert-la-Pierre, hameau à Saint-Jean-d'Aulps, ce qui suppose une métathèse et un phénomène d'attraction du mot "herse". La ville et ses faubourgs. Evidemment, il ne reste plus qu'à savoir si c'est Guérémy qui s'est transformé accidentellement en Guérigny, ou bien si c'est l'inverse. C'est dans le Loiret et le Calvados que le nom est le plus répandu. Nom porté en Haute-Saône, en particulier à Corravillers et plus généralement dans la vallée du Breuchin. Si vous voulez pouvoir utiliser normalement le site, merci de vouloir réactiver Javascript dans les options de votre navigateur. Bourg : Une autre hypothèse est cependant à envisager : celui qui avait la charge de garder les portes de la, Rencontré en Franche-Comté, le nom pourrait désigner celui qui est originaire de la commune de Velle-le-Châtel (Haute-Saône), mais plus généralement celui qui vient d'une localité nommée Veille (=, Le nom vient d'Afrique du Nord, où il était essentiellement porté par des juifs. Originaire de la ville portant ce nom. Mot introduit en botanique par Magnol, et aujourd'hui généralement adopté non-seulement dans la botanique mais aussi dans la zoologie pour désigner des groupes de genres liés par des caractères communs. Il désigne celui qui habite près de la fontaine ("font") de la ville. Une ville d'Allemagne porte ce nom (Rheinland-Pfalz). On trouve dans le même pays les formes Halborn, Heilpern. Au moins dans la commune du Val-d'Ajol, le nom, prononcé Géromé, a sans doute désigné celui qui était originaire de Gérardmer. Sens du toponyme : soit la bonne ville, nom donné fréquemment à des villes nouvelles médiévales, soit, en Normandie notamment, le domaine de Borno (nom de personne d'origine scandinave). Il aurait été martyrisé à Alzira en 1180, en compagnie de ses deux soeurs (fête le 21 août). French: Famille du mot - fleur. Beyle : Sans doute celui qui est originaire de Nime, mais que représente Nime ? Originaire de Cologne. Il est très répandu en Lombardie et en Emilie-Romagne. Herbemont : Variantes : Degandt, Degant, Degent. a été donné à la mairie à la condition d'y construire une maison de la culture. I C'est en Normandie que le nom est le plus répandu (27, 76). Tout ce que tu peux rapporte au gène. Gérome, Gérôme : Le nom est surtout porté en Dordogne, mais aussi dans la Drôme et en Saône-et-Loire, on le rencontre également en Belgique. Pour l'instant, je n'ai pas de réponse, sinon bien sûr la, Le nom est surtout fréquent dans l'Ouest (49, 27, 76), mais on le trouve aussi dans la Marne. Signification du toponyme : vient de l'arabe 'al-jazîra (= l'île). ville \vil\ féminin. Debar : La ville et ses faubourgs. La base a changé. Désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom, en France ou en Belgique, mais apparemment il n'y en a aucune. 4- sauce - saut - sauter - sautiller: l’intrus est . Nom porté presque uniquement à Collioure, depuis de nombreuses générations. Dans tous les cas, même si le cheminement n'a pas été forcément le même, le toponyme correspond à un terme préroman signifiant hauteur, colline escarpée.". En Haute-Savoie, la plupart des familles portant ce nom proviennent du village de Saint-Jean-d'Aulps, près de Morzine. Autres formes : Brandebourger, Brandenbourg, Brandenbourger, Brandenburg, Brandenburger. compagnon. J’aime le mode de vie de cette communauté. Désignait la maison située près d'une porte de la ville (autrefois fortifiée). Aussi, il s'agit sans doute de personnes originaires de la ville de Bourges. être en ville, N'être pas actuellement chez soi. Variantes allemandes, portées aussi en Alsace : Halperin, Halbronn, Heilbronn. On considère généralement qu'il désigne celui qui habite "al balat", c'est-à-dire près du fossé (occitan valat) entourant une ville fortifiée. Famille du mot 'terre' Le mot 'terre' vient du latin 'terra'. Les mots d’une même famille ont une base identique ou presque identique. Desportes : Nom italien pour lequel on a émis plusieurs hypothèses. Il possède une maison de ville et une maison des champs. Le nom de famille est en effet mentionné à Provins (77) sous la forme Galemiche vers 1300 : en 1296-97 un certain Gile l'Enfant est tuteur des enfants de Robert Galemiche, et un nommé Thibaut Galemiche semble jouer un rôle important dans la ville, où on trouve au XVIIe siècle un lieu-dit appelé tantôt Gallemiche, tantôt Galmiche (sources : Véronique Terrasse, "Provins, une commune du comté de Champagne et de Brie", p. 267, et requête de Louis Bruant des Carrières contre madame Colbert, 1684). Merci d'avance. Désigne le plus souvent celui qui est originaire d'une localité appelée Biron. C'est une variante du bas-allemand Dohr(er), qui correspond à l'allemand Tor (= porte). Cet enfant a été placé dans un centre car il a des problèmes de famille. On dit aussi : Déjeuner, dîner en ville, Déjeuner, dîner dans une maison où l'on est invité. Ils vivent d’une manière familiale. A noter que le patronyme Guérigny existe bel et bien, et qu'on le rencontrait autrefois dans le même secteur géographique. Cochez la bonne réponse. Le nom est surtout porté dans le Maine-et-Loire. (source : E. C'est dans la Nièvre que le nom est le plus fréquent, il s'est également développé dans le Loiret et l'Yonne. Il s'agit d'un nom de personne d'origine latine (participe présent du verbe gaudere = se réjouir), popularisé par un saint qui aurait été martyrisé à Toulouse en 475. Nom caractéristique des Pyrénées-Orientales, où on le rencontre à Mosset depuis plusieurs siècles. C'est bien sûr une importante, Nom porté en Haute-Savoie et en Franche-Comté. A noter qu'une rivière de Normandie s'appelle la Béthune. C'est d'ailleurs dans ce secteur géographique que le patronyme est le plus répandu. Bève, Beve : C'est aussi le titre d'une pièce de Voltaire. Attention ! Fait partie de noms catalans pour lesquels on a envisagé toutes les hypothèses possibles, même les plus absurdes. On peut souligner que le toponyme Gérardmer a lui-même connu pas mal d'avatars : Geramer (1285) puis, au fil des siècles, Giramoix, Giralmeiz, Giralmeix, Giralmer, Giraulmey, Girardmer, Jerosmé, etc. Ville démantelée. Android. Autre possibilité, le mot "cotteret", mesure pour les liquides.". Variantes : Gauzens, Gauzin, Gauzins (46). Bougie : Également écrit Géromme, le nom est porté en Lorraine, notamment dans les Vosges. 4) Le corps de ville ou simplement La ville se disait du Corps des officiers municipaux. Soit, et l'hypothèse me séduit assez, une fonction ancienne, celle du lleuder, chargé de percevoir le droit de leudes sur les marchandises entrant dans la ville. ". Que se soit débile,ou de bille. Peut-être s'agit-il d'une variante de Harmignies, Désigne celui qui est originaire d'une localité allemande, sans doute la, Porté notamment dans les Ardennes, ce nom assez rare désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Herbemont. Deux possibilités : soit celui qui est originaire de la, Nom rencontré en Alsace-Lorraine. Guimaraes, Guimaras : Ne t"en fait pas de maux. Il s'agit tout simplement d'une déformation des noms, Désigne le plus souvent celui qui est originaire d'une localité appelée Biron. Dassonville : Brioude, Brioudes : Le toponyme est trop répandu pour qu'on puisse arriver à une localisation précise. U Une forme typique du Nord pour désigner celui qui habitait près de la porte (de la ville). C'est dans la Marne que ce nom est le plus fréquent. Il semble s'agir du cas-sujet de Bavon, nom de baptême popularisé par saint Bavon, à qui est dédiée la cathédrale de Gand : seigneur dans le pays de Liège, il mena longtemps une vie dissolue. Ville ouverte. Exercice de français "Famille du mot terre" créé par eos17 avec le générateur de tests - créez votre propre test ! Variantes : Burggraeve, Burghgrave (59, 62). On le rencontre également dans d'autres régions, notamment dans le Tarn et la Corrèze (variante "de Bar"). A noter cependant que les formes voisines Brocquevieille, Brocquevielle, Brocqueville, Brocvieille, Brocvielle se rencontrent pour leur part en Artois et en Picardie, et semblent formées sur le nom de personne germanique Brucco. La ville haute et la ville basse. Les principales définitions du mot Ville : Cardoner : Nom porté en Alsace-Lorraine, où l'on trouve aussi la forme Baumer. Formes italiennes : Forestiere, Forestieri, Forestiero. Désigne celui qui est originaire d'Assonville, un toponyme dont la forme primitive est Assonleville (= en haut de la ville, au-dessus de la ville). Variantes : Adriaens (s flamand de filiation), Adriant. Il est ensuite passé en Afrique du Nord, notamment au Maroc ou en Tunisie, porté par des juifs espagnols originaires d'Espagne et d'Italie du Sud. Se retourne et vrille. Geneanet utilise des cookies à des fins de personnalisation de contenu dans ses différents services. C'est ce dernier sens qui retient mon attention, car il s'agit apparemment d'un terme méridional, dont la forme la plus courante était caorsin (étymologie : sans doute la ville de Cahors, ou encore Caorsa en Italie). Le prénom a été donné par Zola à l'un des personnages de Germinal. Au départ, on a sans aucun doute un toponyme, qui pourrait venir du latin insula (=île), mais sans doute avec le sens de îlot d'habitation, qui existait déjà en latin. Fichiers. Nom porté en Normandie et en Picardie (76, 80). Le sens du toponyme est incertain. Total des naissances pour le patronyme VILLE : 1891 - 1915 : 725 1916 - 1940 : 837 1941 - 1965 : 1 006 1966 - 1990 : 895 La barrière est en effet un élément essentiel de la vie économique médiévale, puisque c'est là que sont perçus les droits sur les marchandises entrant et sortant de la, Nom surtout porté dans le Gard et en Limousin. Nom donné à celui qui est originaire de la ville de Béthune (62). Originaire de la petite ville de Cardona, en Catalogne du Sud. Nom rare porté dans le département du Nord, un peu plus fréquent en Belgique. Description du problème : Signaler le problème Imprimer Français - Réviser une leçon ... Il appartient à une autre famille de mots, celle de ventriloque ou ventral, par exemple. Dans une ville comme Collioure, ça tombe plutôt bien ! A mon avis, le rapprochement avec la bille (morceau de tronc d'arbre) est le plus souvent à exclure, sauf dans les régions non méridionales. Nom basque d'origine toponymique. – viabilité (1), du français viable, « qui peut vivre » (la viabilité d’une entreprise), est bien de la famille. Désigne celui qui habite la partie basse de la ville, ou encore un village encaissé. Il s'est en effet écrit à diverses reprises Gerardmeix, Giraumeix, Giraumey, Géromey, Giromé, Girarmé, Géromez, etc. C'est une variante de Briançon, un toponyme qui n'est pas inconnu dans cette région : à noter le manoir de Briançon à Criel-sur-Mer (76), et le hameau du même nom à Saint-Crépin-aux-Bois (60). On rencontre le nom de famille notamment en Moselle, et il pourrait dans ce cas s'agir de la commune de Brandenbourg, au Luxembourg. Un nom que l'on trouve surtout en Salanque (P-O). Irigoyen : VILLE est un mot de 5 lettres synonyme de agglomération, agrégation, cité, coin, collective, commune, contrée, conurbation, convoqué, emplacement, endroit, état, lieu, localité, mentionné, métropole, nation, ordinaire, parage, patrie, république, secteur, site, voisinage, zone. C'est ce dernier sens qui retient mon attention, car il s'agit apparemment d'un terme méridional, dont la forme la plus courante était caorsin (étymologie : sans doute la, Le nom vient d'Espagne, où il était au Moyen Âge le plus souvent porté par des Juifs (1384 : Astruc Corcos à Saragosse). 2. Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Longueville. Martorell : Trouve deux mots de la famille du mot « loup » qui correspondent à ces deux définitions. On trouve dans la Somme les variantes Cabour, Cabourt. Variantes : Delherce, Delerse.". Friburger : C'est une variante de Ducoffre (rencontré dans le Nord et en Belgique), désignant peut-être celui qui avait la responsabilité du coffre contenant les principaux documents d'une, Le nom désigne celui qui habite près du fossé entourant une, Le nom est surtout porté dans le Sud-Ouest (32, 33, 64). Château De Vendeuvre-sur-barse, Champagne Vins Et Spiritueux, Si Je Mourais La-bas, Legging Adidas Taille Haute, Four Chez Carrefour, Affreux Jojo Mots Fléchés, " /> ≡ Cours de français; Vocabulaire; Expressions françaises; Dialogues; Applications; Chatter en français; Posez-nous vos questions ici; Mots de la même famille que bois . Matignon, Matinyo : Le nom est lié à un toponyme, vraisemblablement une ville ou un village, composé des deux racines suivantes : FRANKEN = du peuple franc, lieu peuplé par les Francs. Burghgraeve : La ville de Rouen. Actuellement, c'est à Paris qu'on le rencontre le plus. Le nom est en effet très rare, et difficile à analyser. Le nom Villes a le même sens, on le rencontre notamment dans le Lot-et-Garonne et dans le Gard (et les départements voisins).". Le toponyme est mentionné pour la première fois dans une copie du Xe siècle d'un texte de 648 sous la forme monasterio Malmundario. G Ville marchande. Retrouver la définition du mot villeavec le Larousse A lire également la définition du terme villesur le ptidico.com Vu sur artsdeszifs.com Vu sur media-divers.scrapmalin.com entoure le préfixe de ces mots. Il a pu désigner celui qui effectuait du commerce avec l'Orient. Forme francisée Catanèse. Désigne celui qui habitait près de la barrière, ou encore celui qui avait la charge de celle-ci. Sans doute l'équivalent du français Bourgeois : c'est du moins une certitude si le nom est catalan, ce qui est rare (variantes Burgès, Burguès). Le nom est en effet très rare, et difficile à analyser. Degand : Définition famille dans le dictionnaire de définitions Reverso, synonymes, voir aussi 'grande famille',famille de mots',bijoux de famille',des familles', expressions, conjugaison, exemples Il peut s'agir parfois aussi d'un toponyme avec le sens de lieu clôturé. Variantes : Clavié (31, 47, 40), Clavé (40, 64, 31). On trouve en Allemagne plusieurs communes portant ce nom (Frankenhausen ou Bad Frankenhausen), dont la personne nommée Frankenhauser pourrait être originaire. râleur. Autrement dit une forteresse nouvellement construite. • vue – entrevoir – vision – visuel – apercevoir – invisible – revoir – viser – prévoyant C’est la famille du mot voir. Pour l'instant, je n'ai pas de réponse, sinon bien sûr la ville de Nîmes, mais ça fait un peu loin ! Une bonne partie des gens à qui on a donné ce surnom étaient sans doute originaires de la ville d'Ille-sur-Tet. Désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom, sans doute la petite ville de Brioude, dans la Haute-Loire. Iribarren : Il est formé avec les racines iri (= village, ville) et berri (= neuf, nouveau), et signifie donc le nouveau village, la ville neuve (par opposition à Irissary : le village ancien). Il s'agit tout simplement d'une déformation des noms Ville, Vila, signifiant la ville, avec transformation du V en B, ce qui est très fréquent en Roussillon, et encore plus en Fenouillèdes. On pourrait le rapprocher de l'ancien français corsin, corcin, mot qui pouvait avoir plusieurs acceptions : soit il désignait un coursier, soit un prêteur d'argent, un usurier. Malmedy : Ville maritime. C'est hélas tout ce dont je suis sûr. Les Romains organisaient des jeux floraux, fêtes célébrées en l'honneur de Flore, déesse des fleurs, des jardins, du printemps.. En souvenir de ces jeux plusieurs poètes fondèrent au Moyen Age (1323) une institution qui devint plus tard 'l'Académie des Jeux Floraux'. Sens du toponyme : dérivé de Belenos, nom d'un dieu gaulois. Un nom italien à rapprocher du français caravane. Autres formes : Brandebourger, Brandenbourg, Brandenbourger, Brandenburg, Brandenburger. Il y désigne celui qui est originaire de la ville de Brescia. Le sens de ce toponyme demeure mystérieux : on a proposé le préfixe bi-, suivi du germanique -thun (= ferme, enclos, puis groupe d'habitations, cf l'anglais town), ou encore l'ancien français betun (= terre boueuse). Aloujes : B Sens du toponyme : le latin villa Vimaranis = domaine de Vimara, nom de personne d'origine germanique à rapprocher de Guimard (voir ce nom). P Heilporn : Etymologie : le gaulois latinisé Brigantione (= hauteur, éminence). Albalat : Que faut-il !Ou faux l"île. Fichiers en cache localement Bonjour Savez-vous un exemple d'un fichiers en cache localement sous Android? Cabourg : RESOLU. Marano, Marani : Famille du mot ami Ami : Définition simple et facile du dictionnair . La maîtresse a demandé aux enfants de l'école de faire un herbier de la de leur village. Ville. « Un espace de terre plat et cultivé est un champ ; ce qui tient aux champs est dit champêtre, etc. 8) Toilette, tenue de ville, Toilette, tenue pour sortir le jour, par opposition à Toilette, tenue du soir, de soirée. En effet, en occitan et en catalan, le barri est un lieu habité situé en dehors de la, Nom porté dans les Ardennes (Fumay). Il existe une ville de ce nom en Bretagne (22), mais plusieurs lieux-dits français s'appellent aussi (le) Matignon (09, 16, 61, 64). Nom flamand correspondant à l'allemand Burggraf, qui a donné en français burgrave : celui qui dirige une forteresse, qui commande une ville. V Frankenhauser : Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Cabourg : outre la ville côtière du Calvados, il existe au moins un hameau dans l'Eure (commune de Saint-Georges-du-Vièvre). Le toponyme est très répandu dans toute la France, aussi bien sous cette forme que sous la variante Longeville (également portée comme nom de famille dans le Limousin). T Il existe plusieurs communes appelées Saint-Auban (04, 06, 26). Equivalent en langue d'oïl de l'occitan Capdeville. Désigne celui qui habite la partie basse de la. X (source : E. Nègre). C Capdevila, Capdeville, Capdevielle : Diminutifs : Bironeau (35), Bironnaud (87), Bironneau (85). Il existe aussi des mots composés. Variante de Francville, Francheville, Franqueville, nom de localité désignant une ville franche (exempte de certaines taxes et redevances). Étymologie. antonymes du mot Plusieurs hameaux portent ce nom, depuis l'Aisne jusqu'en Belgique. On trouve la variante Iribarne avec le même sens. On évoque parfois aussi celui qui chantait l'office des laudes, mais je n'y crois guère. A Les mots de la famille de terre sont obtenus à partir du radical 'terr' à l'aide de suffixes et de préfixes. Il est allé faire un tour de ville, un tour en ville. Diminutif de guardia, qui désigne au départ un poste de garde (germanique wardja), puis une tour de guet au sommet d'une colline, et qui a pu aussi désigner une borne ou un pâturage réservé. Il désigne celui qui habite près de la fontaine ("font") de la, Le nom est souvent lié à la forêt, et peut être compris de deux façons : soit celui qui habite dans la forêt (ou près de celle-ci), soit celui qui travaille dans la forêt, par exemple un garde-forestier. Le patronyme étant fréquent dans la Marne, il est possible qu'une ancienne localité porte le même nom dans cette région. Autrement dit une forteresse nouvellement construite. Donc le village situé sur une hauteur, ou encore la partie haute de la ville. On rencontre également la forme masculine Alzir en Bretagne (29). C'est une variante de Briançon, un toponyme qui n'est pas inconnu dans cette région : à noter le manoir de Briançon à Criel-sur-Mer (76), et le hameau du même nom à Saint-Crépin-aux-Bois (60). Il renvoie à la ville d'Alzira, dans la province de Valence, et à un saint qui s'y serait illustré : Ahmed, fils d'un émir de la province, avait embrassé la foi chrétienne au XIIe siècle, prenant Bernard comme nom de baptême. Il semble s'agir du cas-sujet de Bavon, nom de baptême popularisé par saint Bavon, à qui est dédiée la cathédrale de Gand : seigneur dans le pays de Liège, il mena longtemps une vie dissolue. Eventuellement aussi le fils de celui qui s'appelle (l') Aquila, qui peut avoir le même sens ou être un surnom donné à celui qui ressemble à un aigle (pour son regard, son intelligence ou son nez, par exemple). Nom catalan qui désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom (notamment une ville de la plaine de Barcelone). Il pourrait désigner l'utilisateur d'une herse (outil agricole), éventuellement celui qui gardait la porte de la ville ou du village (et montait ou baissait la herse). Patronyme surtout porté dans le Nord et dans l'Est, correspondant au nom de baptême Adrien (latin Adrianus, Hadrianus, sans doute formé à partir de la ville d'Hadria en Vénétie). C'est en Picardie et en Normandie que le patronyme est le plus fréquent. Nom rencontré en Alsace-Lorraine. Soit un nom de personne germanique, Leudocharius, documenté en 833 sous la forme Leutharius. Sens du toponyme : champ de lin. Billes, Bille, Bile, Biles : 2- camping - camp - camper – compagnon : l’intrus est . Cependant, il faut envisager d'autres hypothèses, par exemple des déformations de Bougis, Bougy, qui sont des toponymes. CASTRONOVO est l'équivalent italien (on peut éventuellement le trouver en Corse) du français Châteauneuf. 2) La Ville éternelle se dit de la Ville de Rome. Sens du toponyme : la forteresse, la ville (burg) construite sur une terre en friche ou marécageuse (germanique brand = bruyère, sans doute mêlé au slave brenna = marécage). Etymologie incertaine. Exemples de phrases . souligne en rouge ceux qui servent à « fabriquer » des contraires. Le toponyme, très ancien (la ville a été fondée vers 729 avant notre ère), viendrait du grec Katanê, de sens incertain (racloir à fromage selon Plutarque !). Guérémy, Guérémie : Trois commune portent ce nom (17, 24, 64), sans compter une soixantaine de lieux-dits. Désigne celui qui est originaire d'Issel. 4 Ville maritime. Peut-être celui qui garde la barrière de la ville ou du village, ou bien tout simplement celui qui habite près d'un arbre. Merci de prendre connaissance de cette note de blog qui explique les fondements du modèle de Geneanet. Porté dans diverses régions (surtout 44, 18, 42), correspond à un métier ou plutôt une fonction : celui qui était chargé de porter les clés (d'une ville, d'un monastère etc...), un portier. Introduit en Europe au moyen âge, le mot vient du persan kârwân (= file de chameaux, troupe de voyageurs). C'est pourquoi je pencherais pour un surnom formé sur alutja, aluja (= calamar). Peut-être celui qui garde la barrière de la, Variante de Beaune, désignant celui qui est originaire de Beaune, nom porté par plusieurs communes, la plus célèbre étant bien sûr la, Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Beau, Nom espagnol désignant celui qui est originaire d'une localité ainsi appelée. Voici une liste de phrases. ", Longueville : Android. Tu cherche une famille. Une autre solution consiste à y voir celui qui est originaire de l'Essert-la-Pierre, hameau à Saint-Jean-d'Aulps, ce qui suppose une métathèse et un phénomène d'attraction du mot "herse". La ville et ses faubourgs. Evidemment, il ne reste plus qu'à savoir si c'est Guérémy qui s'est transformé accidentellement en Guérigny, ou bien si c'est l'inverse. C'est dans le Loiret et le Calvados que le nom est le plus répandu. Nom porté en Haute-Saône, en particulier à Corravillers et plus généralement dans la vallée du Breuchin. Si vous voulez pouvoir utiliser normalement le site, merci de vouloir réactiver Javascript dans les options de votre navigateur. Bourg : Une autre hypothèse est cependant à envisager : celui qui avait la charge de garder les portes de la, Rencontré en Franche-Comté, le nom pourrait désigner celui qui est originaire de la commune de Velle-le-Châtel (Haute-Saône), mais plus généralement celui qui vient d'une localité nommée Veille (=, Le nom vient d'Afrique du Nord, où il était essentiellement porté par des juifs. Originaire de la ville portant ce nom. Mot introduit en botanique par Magnol, et aujourd'hui généralement adopté non-seulement dans la botanique mais aussi dans la zoologie pour désigner des groupes de genres liés par des caractères communs. Il désigne celui qui habite près de la fontaine ("font") de la ville. Une ville d'Allemagne porte ce nom (Rheinland-Pfalz). On trouve dans le même pays les formes Halborn, Heilpern. Au moins dans la commune du Val-d'Ajol, le nom, prononcé Géromé, a sans doute désigné celui qui était originaire de Gérardmer. Sens du toponyme : soit la bonne ville, nom donné fréquemment à des villes nouvelles médiévales, soit, en Normandie notamment, le domaine de Borno (nom de personne d'origine scandinave). Il aurait été martyrisé à Alzira en 1180, en compagnie de ses deux soeurs (fête le 21 août). French: Famille du mot - fleur. Beyle : Sans doute celui qui est originaire de Nime, mais que représente Nime ? Originaire de Cologne. Il est très répandu en Lombardie et en Emilie-Romagne. Herbemont : Variantes : Degandt, Degant, Degent. a été donné à la mairie à la condition d'y construire une maison de la culture. I C'est en Normandie que le nom est le plus répandu (27, 76). Tout ce que tu peux rapporte au gène. Gérome, Gérôme : Le nom est surtout porté en Dordogne, mais aussi dans la Drôme et en Saône-et-Loire, on le rencontre également en Belgique. Pour l'instant, je n'ai pas de réponse, sinon bien sûr la, Le nom est surtout fréquent dans l'Ouest (49, 27, 76), mais on le trouve aussi dans la Marne. Signification du toponyme : vient de l'arabe 'al-jazîra (= l'île). ville \vil\ féminin. Debar : La ville et ses faubourgs. La base a changé. Désigne celui qui est originaire d'une localité portant ce nom, en France ou en Belgique, mais apparemment il n'y en a aucune. 4- sauce - saut - sauter - sautiller: l’intrus est . Nom porté presque uniquement à Collioure, depuis de nombreuses générations. Dans tous les cas, même si le cheminement n'a pas été forcément le même, le toponyme correspond à un terme préroman signifiant hauteur, colline escarpée.". En Haute-Savoie, la plupart des familles portant ce nom proviennent du village de Saint-Jean-d'Aulps, près de Morzine. Autres formes : Brandebourger, Brandenbourg, Brandenbourger, Brandenburg, Brandenburger. compagnon. J’aime le mode de vie de cette communauté. Désignait la maison située près d'une porte de la ville (autrefois fortifiée). Aussi, il s'agit sans doute de personnes originaires de la ville de Bourges. être en ville, N'être pas actuellement chez soi. Variantes allemandes, portées aussi en Alsace : Halperin, Halbronn, Heilbronn. On considère généralement qu'il désigne celui qui habite "al balat", c'est-à-dire près du fossé (occitan valat) entourant une ville fortifiée. Famille du mot 'terre' Le mot 'terre' vient du latin 'terra'. Les mots d’une même famille ont une base identique ou presque identique. Desportes : Nom italien pour lequel on a émis plusieurs hypothèses. Il possède une maison de ville et une maison des champs. Le nom de famille est en effet mentionné à Provins (77) sous la forme Galemiche vers 1300 : en 1296-97 un certain Gile l'Enfant est tuteur des enfants de Robert Galemiche, et un nommé Thibaut Galemiche semble jouer un rôle important dans la ville, où on trouve au XVIIe siècle un lieu-dit appelé tantôt Gallemiche, tantôt Galmiche (sources : Véronique Terrasse, "Provins, une commune du comté de Champagne et de Brie", p. 267, et requête de Louis Bruant des Carrières contre madame Colbert, 1684). Merci d'avance. Désigne le plus souvent celui qui est originaire d'une localité appelée Biron. C'est une variante du bas-allemand Dohr(er), qui correspond à l'allemand Tor (= porte). Cet enfant a été placé dans un centre car il a des problèmes de famille. On dit aussi : Déjeuner, dîner en ville, Déjeuner, dîner dans une maison où l'on est invité. Ils vivent d’une manière familiale. A noter que le patronyme Guérigny existe bel et bien, et qu'on le rencontrait autrefois dans le même secteur géographique. Cochez la bonne réponse. Le nom est surtout porté dans le Maine-et-Loire. (source : E. C'est dans la Nièvre que le nom est le plus fréquent, il s'est également développé dans le Loiret et l'Yonne. Il s'agit d'un nom de personne d'origine latine (participe présent du verbe gaudere = se réjouir), popularisé par un saint qui aurait été martyrisé à Toulouse en 475. Nom caractéristique des Pyrénées-Orientales, où on le rencontre à Mosset depuis plusieurs siècles. C'est bien sûr une importante, Nom porté en Haute-Savoie et en Franche-Comté. A noter qu'une rivière de Normandie s'appelle la Béthune. C'est d'ailleurs dans ce secteur géographique que le patronyme est le plus répandu. Bève, Beve : C'est aussi le titre d'une pièce de Voltaire. Attention ! Fait partie de noms catalans pour lesquels on a envisagé toutes les hypothèses possibles, même les plus absurdes. On peut souligner que le toponyme Gérardmer a lui-même connu pas mal d'avatars : Geramer (1285) puis, au fil des siècles, Giramoix, Giralmeiz, Giralmeix, Giralmer, Giraulmey, Girardmer, Jerosmé, etc. Ville démantelée. Android. Autre possibilité, le mot "cotteret", mesure pour les liquides.". Variantes : Gauzens, Gauzin, Gauzins (46). Bougie : Également écrit Géromme, le nom est porté en Lorraine, notamment dans les Vosges. 4) Le corps de ville ou simplement La ville se disait du Corps des officiers municipaux. Soit, et l'hypothèse me séduit assez, une fonction ancienne, celle du lleuder, chargé de percevoir le droit de leudes sur les marchandises entrant dans la ville. ". Que se soit débile,ou de bille. Peut-être s'agit-il d'une variante de Harmignies, Désigne celui qui est originaire d'une localité allemande, sans doute la, Porté notamment dans les Ardennes, ce nom assez rare désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Herbemont. Deux possibilités : soit celui qui est originaire de la, Nom rencontré en Alsace-Lorraine. Guimaraes, Guimaras : Ne t"en fait pas de maux. Il s'agit tout simplement d'une déformation des noms, Désigne le plus souvent celui qui est originaire d'une localité appelée Biron. Dassonville : Brioude, Brioudes : Le toponyme est trop répandu pour qu'on puisse arriver à une localisation précise. U Une forme typique du Nord pour désigner celui qui habitait près de la porte (de la ville). C'est dans la Marne que ce nom est le plus fréquent. Il semble s'agir du cas-sujet de Bavon, nom de baptême popularisé par saint Bavon, à qui est dédiée la cathédrale de Gand : seigneur dans le pays de Liège, il mena longtemps une vie dissolue. Ville ouverte. Exercice de français "Famille du mot terre" créé par eos17 avec le générateur de tests - créez votre propre test ! Variantes : Burggraeve, Burghgrave (59, 62). On le rencontre également dans d'autres régions, notamment dans le Tarn et la Corrèze (variante "de Bar"). A noter cependant que les formes voisines Brocquevieille, Brocquevielle, Brocqueville, Brocvieille, Brocvielle se rencontrent pour leur part en Artois et en Picardie, et semblent formées sur le nom de personne germanique Brucco. La ville haute et la ville basse. Les principales définitions du mot Ville : Cardoner : Nom porté en Alsace-Lorraine, où l'on trouve aussi la forme Baumer. Formes italiennes : Forestiere, Forestieri, Forestiero. Désigne celui qui est originaire d'Assonville, un toponyme dont la forme primitive est Assonleville (= en haut de la ville, au-dessus de la ville). Variantes : Adriaens (s flamand de filiation), Adriant. Il est ensuite passé en Afrique du Nord, notamment au Maroc ou en Tunisie, porté par des juifs espagnols originaires d'Espagne et d'Italie du Sud. Se retourne et vrille. Geneanet utilise des cookies à des fins de personnalisation de contenu dans ses différents services. C'est ce dernier sens qui retient mon attention, car il s'agit apparemment d'un terme méridional, dont la forme la plus courante était caorsin (étymologie : sans doute la ville de Cahors, ou encore Caorsa en Italie). Le prénom a été donné par Zola à l'un des personnages de Germinal. Au départ, on a sans aucun doute un toponyme, qui pourrait venir du latin insula (=île), mais sans doute avec le sens de îlot d'habitation, qui existait déjà en latin. Fichiers. Nom porté en Normandie et en Picardie (76, 80). Le sens du toponyme est incertain. Total des naissances pour le patronyme VILLE : 1891 - 1915 : 725 1916 - 1940 : 837 1941 - 1965 : 1 006 1966 - 1990 : 895 La barrière est en effet un élément essentiel de la vie économique médiévale, puisque c'est là que sont perçus les droits sur les marchandises entrant et sortant de la, Nom surtout porté dans le Gard et en Limousin. Nom donné à celui qui est originaire de la ville de Béthune (62). Originaire de la petite ville de Cardona, en Catalogne du Sud. Nom rare porté dans le département du Nord, un peu plus fréquent en Belgique. Description du problème : Signaler le problème Imprimer Français - Réviser une leçon ... Il appartient à une autre famille de mots, celle de ventriloque ou ventral, par exemple. Dans une ville comme Collioure, ça tombe plutôt bien ! A mon avis, le rapprochement avec la bille (morceau de tronc d'arbre) est le plus souvent à exclure, sauf dans les régions non méridionales. Nom basque d'origine toponymique. – viabilité (1), du français viable, « qui peut vivre » (la viabilité d’une entreprise), est bien de la famille. Désigne celui qui habite la partie basse de la ville, ou encore un village encaissé. Il s'est en effet écrit à diverses reprises Gerardmeix, Giraumeix, Giraumey, Géromey, Giromé, Girarmé, Géromez, etc. C'est une variante de Briançon, un toponyme qui n'est pas inconnu dans cette région : à noter le manoir de Briançon à Criel-sur-Mer (76), et le hameau du même nom à Saint-Crépin-aux-Bois (60). On rencontre le nom de famille notamment en Moselle, et il pourrait dans ce cas s'agir de la commune de Brandenbourg, au Luxembourg. Un nom que l'on trouve surtout en Salanque (P-O). Irigoyen : VILLE est un mot de 5 lettres synonyme de agglomération, agrégation, cité, coin, collective, commune, contrée, conurbation, convoqué, emplacement, endroit, état, lieu, localité, mentionné, métropole, nation, ordinaire, parage, patrie, république, secteur, site, voisinage, zone. C'est ce dernier sens qui retient mon attention, car il s'agit apparemment d'un terme méridional, dont la forme la plus courante était caorsin (étymologie : sans doute la, Le nom vient d'Espagne, où il était au Moyen Âge le plus souvent porté par des Juifs (1384 : Astruc Corcos à Saragosse). 2. Désigne celui qui est originaire d'une localité appelée Longueville. Martorell : Trouve deux mots de la famille du mot « loup » qui correspondent à ces deux définitions. On trouve dans la Somme les variantes Cabour, Cabourt. Variantes : Delherce, Delerse.". Friburger : C'est une variante de Ducoffre (rencontré dans le Nord et en Belgique), désignant peut-être celui qui avait la responsabilité du coffre contenant les principaux documents d'une, Le nom désigne celui qui habite près du fossé entourant une, Le nom est surtout porté dans le Sud-Ouest (32, 33, 64). Château De Vendeuvre-sur-barse, Champagne Vins Et Spiritueux, Si Je Mourais La-bas, Legging Adidas Taille Haute, Four Chez Carrefour, Affreux Jojo Mots Fléchés, ">